Traverser la crise avec l’agilité d’une danseuse

[article du 16-10-2020]
En ce moment, c’est un peu le silence sur les réseaux, on sent un certain repli sur soi.
Effet de la peur de l’avenir, du virus, cette attente sans fin pour savoir à quelle sauce nous allons être mangés….?

Je ne sais pas.
Les enfants peuvent être angoissés par le virus, par les protocoles, les masques.
Ils peuvent aussi sentir les émotions de leurs parents en cette période agitée.
Nous traversons une crise sans précédent pour notre génération. La peur est normale.
Nous sommes face de l’inconnu.

L’inconnu, l’humain déteste cela….
Je me sens plutôt sereine en cette période, même s’il y a des phases où je traverse des émotions, parce que j’ai appris à développer mon agilité.

Pas celle de mon corps (je suis plutôt souple comme la tour Eiffel globalement à ce niveau là 😆), mais celle de mes émotions, de mes pensées, de mon esprit.
J’ai appris à contacter mes ressources intérieures pour traverser de l’inconnu même quand il est totalement effrayant.

Face à de la peur, nous avons plutôt tendance à soit plonger dedans (angoisse bonjour!), soit être dans le déni (même pas peur), et c’est totalement inconscient.

Nous sommes comme figés dans nos réactions automatique.

As tu observé comment les enfants traversent leurs nombreux défis de vie ?

Ils traversent et n’y restent pas.
Ils sautent dans la flaque, ils sautent à pieds joints dedans.
Tant pis si ça éclabousse, ça séchera !

Sauf si on a déformé leur capacité à traverser leur peur, leurs émotions.
Sauf s’ils ont perdu le contact avec leurs ressources intérieures.

Toi qui élèves tes enfants en respectant ses ressentis, tu permets à tes enfants d’apprendre à être en mouvement même dans le chaos. Tu prépares un futur citoyen de demain, capable de rester ancré même dans le changement. Tu lui permets d’avoir suffisamment confiance en lui pour traverser les difficultés sans trop de dommages.

Oh biensur je sais … ce n’est pas parfait.

L’un de tes enfants manque peut-être de confiance en lui, ou d’autre chose…

Je vais te dire : la meilleure chose que tu puisses faire pour cela, c’est de développer ta propre agilité.

Ta confiance et tes ressources intérieures.

Ta capacité a être en mouvement quel que soit le contexte.
Non seulement ça sera un modèle pour tes enfants, mais ton bonheur ne dépendra plus de l’extérieur.

C’est aussi pour ça que je t’accompagne toi 😉.
A danser sous la pluie.
Bonne nuit !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :